CC Saint Aulaye
Architecture doubleaude PDF Imprimer

F3_architectureLa forêt de la Double a conservé son habitat particulier ai fil des siècles.
Les doubleaux, c’est ainsi que nous nommons les habitants de la Double, ont bâti des maisons de torchis et de bois aux XVII et XVIII en raison de l’absence de pierre.
C’est à partir de la fin du XVIII et du XIX que les maisons en pierre de taille calcaire apparaissent :
- Longère primitive : bloc regroupant la maison d’une part et la grange d’autre part. Les ouvertures se situent sur un pignon. La toiture souvent importante est à pan coupé. Version « primitive » de l’habitat sur le territoire.
- Longère évolutive : étape de modernisation de l’habitat. Plan rectangulaire (plan barlong). Les ouvertures sont en façade, la toiture est restreinte. On y retrouve les fonctions de grange et l’habitation.
- Maison à étage : Deux types d’architecture. L’accès à l’habitation par des escaliers extérieurs. Le toit fait une avancée au niveau du seuil de la porte et est généralement soutenu ou non par un pilier en bois ou pierre. Le rez-de-chaussée sert de cellier, cave ou boutique si cette maison est habitée par un artisan.
Certaines maisons ont un balcon ouvert. L’accès se fait par un escalier intérieur. Sous l’habitation, cellier, cave… et une partie de la maison sert de grange.

L’architecture urbaine fait ensuite son apparition caractérisée par les maisons de maître (fin XVIIIème et début XXème): Symétrie des façades. Les F3_architecture2fenêtres ont un encadrement en pierre de taille. La façade est recouverte d’un crépi.  
Le linteau de l’entrée est surmonté d’un fronton dont la forme et le décor varie en fonction de la maison.

L’harmonie du patrimoine est également liée à l’utilisation de la tuile. Les toitures sont pour une forte majorité recouvertes de tuiles disposées en canal.

 

carte

agenda

logos Région aquitaine Conseil départemental de la Dordogne Pays Périgord Vert Office de tourisme

A- A A+